Les types d’humidificateurs d’air

Vous vous êtes décidé à acquérir un purificateur d’air afin de vous offrir des conditions optimales pour traverser l’hiver ou l’été, des périodes très propices aux soucis de sécheresse et aux problèmes respiratoires ou aux rhumatismes, mais vous ne savez pas quel type d’humidificateur d’air choisir ? Pas de panique, voici un article qui reprend les différents types d’humidificateurs d’air, en présentant leur fonctionnement, leurs avantages et leurs défauts ou inconvénients. Vous n’aurez plus qu’à définir ce qui est le plus pratique pour vous et en profiter dès que vous le souhaitez.

Humidificateur à vapeur froide

Il s’agit du purificateur d’air le plus répandu et le plus connu. Il est en effet très efficace, il permet de libérer une brume froide et humide dans votre appartement ou maison et ainsi rafraichir et assainir l’air sans effort et à moindre frais. Il s’agit d’un équipement peu couteux et très pratique.

Avantages :
Très sécuritaire, il est facile à entretenir, est très efficace et n’est pas cher. Il s’agit d’une solution simple et à portée de main de n’importe qui

Inconvénients :
Il nécessite un entretien quotidien, car il faudra changer l’eau si vous ne souhaitez pas diffuser un air rempli de bactéries qui se développeront dans l’eau stagnante. Il peut également être assez bruyant, attention aux décibels.

L’humidificateur à vapeur chaude

L’eau est d’abord portée à ébullition puis est vaporisée dans l’air afin de diffuser un air chaud et humide, pour offrir les mêmes bénéfices que le diffuseur à vapeur froide, mais avec un air chaud. Il permettra donc de réchauffer votre pièce, et peut donc réduire votre facture de chauffage car il sera inutile de monter le chauffage autant que si vous n’aviez pas de purificateur à vapeur chaude.

Avantages :
Réchauffe la pièce, idéal donc en hiver. Également, l’eau étant bouillie avant d’être diffusée, il n’y aura pas de problème de bactéries avec ce type d’équipement.

Inconvénients :
L’eau portée à ébullition fait du bruit, vous pourriez donc être indisposé si vous utilisez cela la nuit dans votre chambre. Aussi, bien qu’il soit utile l’hiver pour réchauffer la pièce, en été il ne pourra pas être utilisé car il va accentuer la chaleur de la chambre. Utilisable seulement lorsqu’il fait froid donc.

L’humidificateur à ultrasons

Ce type d’appareil est un peu plus cher que les autres présentés ci-dessus car il utilise une technologie différente et procure un traitement plus qualitatif que les diffuseurs de vapeur. Il diffuse une brume, obtenue en remuant les particules d’eau grâce à des ultrasons. Ce dispositif est très discret et silencieux ou vous permettra de rafraichir et purifier votre air sans même vous en rendre compte. L’eau et transformée en brume et envoyée dans la pièce, sans que les ultrasons représentent un danger pour vous ou votre entourage. Il s’agit d’une solution très efficace.

Avantages :
Très silencieux. Vous pouvez choisir entre une brume chaude ou froide, idéal en fonction de la période de l’année et de la température de votre maison.

Inconvénients :
Assez cher. Les particules projetées peuvent laisser une poussière blanche due au calcaire sur votre mobilier, vos murs, vêtements et sur le sol. Il faudra investir dans un filtre afin d’éviter ce type de désagrément, ou acheter de l’eau distillée.

L’humidificateur à rayons ultraviolets (UV)

Vous n’allez pas bronzer avec ce type de purificateur d’air, désolé. En revanche ce dispositif vous permettra de choisir si vous souhaitez obtenir une brume froide ou chaude, tout comme pour le modèle à ultrasons. Le dispositif reste très similaire aux autres humidificateurs d’air, la seule différence est qu’il inclue également un mécanisme à rayons UV. Ce système permet d’offrir un rendu encore plus qualitatif et toujours aussi silencieux et efficace.

Avantages :
La lampe UV détruit les bactéries même lors de la diffusion d’une brume froide. Le dispositif est également très silencieux et efficace.

Inconvénients :
Assez cher, il faudra également penser à remplacer l’ampoule qui génère les rayons UV après quelques mois d’utilisation.